Homélie du X ème Ord C : 1R17,17-24/ Ps 29/Ga 1,11-19/Lc 7,11-17.

Il vient rejoindre nos drames.

Il vient essuyer nos larmes.

Jésus Notre Sauveur.

Fils de Dieu au grand cœur.

Personne ne s’y attendait. Ni la veuve de Sarepta dont Le prophète Élie va réveiller le fils mort (1R17,17) Ni la foule dans l’évangile selon Saint Luc. Celui-ci est d’ailleurs le seul parmi les évangélistes à rapporter cette scène.Deux cortèges se sont croisés allant dans deux directions opposée. L’un suivait le jeune homme mort ; l’autre suivait Celui qui dira plus tard : « Je suis le Chemin,la Vérité et la vie. (Jn 14,6) Jésus avait le cœur retourné,il était remué de compassion non pas pour le fils mort mais pour cette femme frappée par une double perte. Celle de son mari décédé plus tôt et celle de son fils unique sur la civière . Jésus avait-il pensé à la situation de sa propre mère ? Marie la Sainte Vierge qui, elle aussi au jour terrible de la Passion devra affronter la perte de son Fils Unique dans une mort ignominieuse ? Toujours est-il que Jésus est profondément touché par le drame de cette femme. Il vient rejoindre nos drames.

Il vient essuyer nos larmes.

Jésus Notre Sauveur.

Fils de Dieu au grand cœur.

Cela se passait dans la ville de Naïm. Savez-vous ce que ça veut dire Naïm ? Étymologiquement cela veut dire jardin du Paradis ou bien délices. Donc près de la porte de Naïm Jésus qui détient les clés du séjour des morts selon l’expression de l’Apocalypse,Jésus arrête le cortège funèbre et il réconforte cette femme : » Ne pleure pas » dit-il. Puis Il appelle le jeune homme à la vie : Le Christ nous a donné l’exemple. La compassion et la proximité avec ceux qui n’en peuvent plus ceux qui souffrent. Car devant Dieu la façon la plus pure de pratiquer la religion,c’est de venir en aide à l’orphelin et à la veuve et de redonner à confiance à ceux qui n’en peuvent plus. (Jaques 1,27) Alors même que cette femme ne lui a rien demandé Jésus décide d’agir en sa faveur et redonne vie à son fils. Puissions-nous apprendre de JÉSUS à donner de notre temps et de nos talents de nos charismes et de nous-mêmes par amour pour redonner à l’homme toute sa dignité de Créatures de Dieu.Car comme l’affirme Saint IRÉNÉE : »La gloire de Dieu c’est l’homme vivant. Et la vie de l’homme c’est la vision de Dieu. » Puissions-nous œuvrer dans ce monde blessé ou malmené par les forces de la mort ,œuvrer comme des servantes et serviteurs de Jésus,l’ éternel amoureux de l’Humanité,le Vivant par excellence ,le Ressuscité. Certains pourraient dire qu’ils n’ont pas la prétention de ressusciter un mort. Certes cela est vrai .Mais quelqu’un qui a perdu le goût de vivre n’est-il pas déjà sur le chemin des forces de la mort ? Et si nous pouvons l’empêcher de sombrer, n’est-ce pas une façon de le ressusciter ? N’oublions pas que, c’est par la puissance de la Parole que Jésus a fait revenir cet homme à la vie. « Au commencement est la parole.En elle était la vie. » Cette Parole de Dieu est en vous et peut redonner courage et paix ; vie et vigueur à ceux qui se sentent brisés. Comme le dit l’auteur sacré dans le psaume du jour : « Que mon cœur ne se taise pas .Qu’il soit en fête pour toi. » Ps 29. Alors je vous le dis,à vous aussi , à l’instar du psalmiste : chers frères et sœurs , quand vous partirez d’ici ,vous non plus, que votre âme ne se taise pas.

Qu’elle soit en action de grâce pour le Seigneur.

Que votre esprit ne se taise pas

Qu’il soit en Oraison pour Notre Seigneur.

Que vos lèvres ne se taisent pas

Qu’elles soient en prédication à temps et à contretemps pour le Seigneur.

Que vos actes ne se taisent pas.

Qu’ils soient un vivant témoignage à l’amour, notre véritable lumière dans le Seigneur.

Que votre indignation ne se taise pas

Qu’elle soit une vivifiante quête de justice et de paix pour l’homme pour tout l’homme et pour tout homme au nom du Fils de l’homme qui est aussi Fils de Dieu Notre Seigneur.

Que votre foi ne se taise pas

Qu’elle soit un chemin toujours neuf de connaissance et d’engagement devant le Seigneur.

Que votre Espérance ne se taise pas.

Qu’elle soit en travail et au travail pour un enfantement de vie nouvelle. Pour tracer un nouvel avenir.

Que votre amour ne se taise pas

Qu’il soit soleil et pleine lumière en vue d’un jour nouveau. Car lorsqu’il vient visiter son Peuple, Dieu n’a qu’un désir : faire toutes choses nouvelles. Ne le voyez-vous pas ?

Père Jean Parfait CAKPO

Que  votre âme ne se taise point.
Retour à l'accueil