Homélie du XIX e dimanche Ordinaire C LE 7 Août 2016.

Depuis Abraham et sa femme Sara jusqu’à ce jour

La foi sans cesse poursuit son voyage.

Dans nos vies de chaque jour

Rendons-lui un beau témoignage.

Frères et sœurs bien aimés de Dieu,

Trois verbes essentiels s’enlacent et se donnent la main dans une danse thématique pour nous entraîner dans leur rythmique jusqu’au cœur des textes de ce jour pour nous les faire comprendre. Ces trois verbes sont également des attitudes évangéliques ou des témoignages apostoliques. SERVIR/ VEILLER CROIRE. Ils représentent aussi trois belles vertus que tout chrétien doit cultiver et entretenir dans le jardin de son cœur. Ces trois vertus sont l’espérance, la foi et l’amour. Au verbe servir il faut relier l’amour ; À la nécessité de veiller il faut rattacher l’espérance,et au verbe croire, la foi. Si vous me demandez laquelle des vertus est centrale,je vous dirai la foi. Mais laquelle est la plus féconde,c’est l’amour. Mais la plus résistante,c’est l’espérance. Il ne s’agit pas de les séparer ou de les opposer mais les distinguer pour les unir. L’importance de la foi est célébrée dans la première et la deuxième lecture de ce jour. Dans l’Évangile selon Saint Luc,l’enseignement de Jésus insiste sur le Service et la vigilance La foi est primordiale car sans la foi personne ne plaire à Dieu (He 11,6) Elle est la clé qui ouvre le cœur de Dieu aux et la clé qui ouvre le cœur de l’ Homme à Dieu. Chaque fois que Jésus opérait un miracle, il ne disait pas tu as de la chance de me rencontrer mais il disait « ta foi t’a sauvé » Dans sa patrie, il ne fit pas beaucoup de miracles parce que les gens ne croyaient pas. (Mt 13,58) Frères et sœurs demandons la foi. Elle est une réponse à l’appel de Dieu comme pour Abraham. La foi n’est pas un enfermement dans des certitudes fossilisées. Elle est un lieu d’engendrement du nouveau. Elle instaure une nouvelle lecture du monde. Elle nous fait changer de logiciel spirituel. Elle nous fait avancer vers la vie. Or la vie ne va pas en arrière mais vers demain. . Dans le magnifique chapitre onze de l’épître aux Hébreux il nous est donné une définition de la foi. « La foi est une façon de posséder ce que l’on espère,un moyen de connaître les réalités que l’on ne voit pas. » Ce verset rattache la foi à l’espérance. Sainte Thérèse l’avait bien compris quand elle disait : « On obtient de Dieu autant qu’on en espère. » La foi et les autres vertus sont absolument liées. C’est pour cela que le Vénérable Abbé Pierre disait « Quand tu n’en peux plus d’aimer,espère. Quand tu n’en peux plus d’espérer,crois. » La foi nous fait prier. Mais l’espérance nous fait désirer et attendre ce que nous avons demandé. Mais c’est grâce à l’amour que les dons de Dieu deviennent semence de vie éternelle. Mais on ne pas aimer véritablement sans sans croire à l’être aimé,sans se fier à elle ou à lui totalement. « L’AMOUR EST DIGNE DE FOI. » Disait le théologien Balthasar. Or la foi sans les œuvres est morte. La foi nous pousse vers les autres pour nous mettre à leur service comme le serviteur de l’Évangile du jour. Ce qui est demandé au bon serviteur,c’est de veiller à ce que chacun ait sa part de bonheur. Et d’attendre par l’espérance le retour du maitre qui lui a confié la maison. Nous sommes dans les ateliers du Maître jusqu’à son retour. Il nous a confié la maison et les autres. La Maison c’est la France,la maison ce sont les autres Nations, la Maison ce sont les familles ,les couples ,les jeunes et les enfants et tous les autres. MAIS QUE FAISONS-NOUS DE NOTRE PAYS ? DE NOS PAYS ? DE NOS FAMILLES ? RÉVEILLONS- NOUS ET pratiquons ce que nous demande le Seigneur surtout dans l’Évangile de ce jour. En ces temps difficiles de crises multiples et multiformes, suivons l’invitation du Christ Jésus :

Restez en tenue de service,vos lampes allumées.

Vous toutes et tous ses enfants bien aimés.

Restez en tenue de service vos lampes allumées

Partout où l’espérance et la foi sont abîmées.

Restez en tenue de service,vos lampes allumées

Quelles que soient les ténèbres et les nuées.

Restez en tenue de service,vos lampes allumées

Les venues du Seigneur sont inaccoutumées.

Restez en tenue de service,vos lampes allumées

Par la paix, la joie et l’espérance proclamées .

Restez en tenue de service,vos lampes allumées

Par le Ressuscité là où la mort et la peur sont semées

Restez en tenue de service,vos lampes allumées

De l’Évangile n’est-ce pas là un résumé ?

Père Jean Parfait CAKPO

Retour à l'accueil