Vierge Marie Mère du Christ, Notre Sauveur.

Tu as enfanté le Fils du Père Éternel

 

Grâce à ton fiat au salut de l’ange Gabriel

Par lequel tu répondis à Dieu de tout cœur.

Bénie sois-tu ! Ô Mère au cœur immaculé.

Viennent sur nous les grâces du Dieu révélé.

Nous voici rassemblés de divers horizons

Pour célébrer et proclamer par tous nos chants

Notre action de grâce dans la joie et la foi

Au Dieu d’Amour de qui nous viennent tous les dons.

Et Lui confier tous nos engagements par Toi.

Puisque tu intercèdes pour nous ses enfants.

Fille de Sion et Fleur de notre Terre

Regarde notre Humanité tout entière

Pour recueillir en Toi, Ô vase honorable,

Les bourgeons de vie et d’amours ineffables

Qui fleuriront aux chemins de nos lendemains

Sous les pluies de grâce de nos efforts humains.

À l’heure ultime aux abîmes du Golgotha

Ta foi, ton amour n’ont pas cédé d’un iota.

Aujourd’hui comme à l’aube de Pentecôte

Tu restes toujours et encore notre Hôte.

Et si parfois nos cœurs viennent à chanceler

Daigne intercéder pour nous et nous stimuler.

Ô Reine des Nations, Toi la Nouvelle Eve

Tu sais très bien que notre humaine Nature

Bien que faite à la ressemblance de Dieu

N’est pourtant plus sans fracture ni rature.

Viens réveiller tous ceux qui cèdent aux ténèbres.

Que brille sur eux l’Astre du Père des Cieux.

Ave, Ave, Ave Mater dolorosa !

Affermis nos pas sur la Via Gloriosa

Pour courir de la vraie Paix le saint marathon

Jusqu’à passer du Saint Royaume le fronton

Là où le soleil du bonheur est sans déclin

Là où les siècles ne connaissent point de fin.

Père Jean Parfait CAKPO

 

Mai, mois de Marie 2
Retour à l'accueil